Lycée privé catholique Sainte-Louise de Marillac
http://marillac.fr/Section-Tremplin-Renaitre-de-ses-cendres-le-projet-Phoenix
      Section Tremplin : « Renaître de ses cendres », le projet Phoenix

Section Tremplin : « Renaître de ses cendres », le projet Phoenix

Du 23 janvier au 3 février 2017, au lycée, les élèves de classe Tremplin ont été acteurs d’un projet artistique centré sur le Street Art. Ce projet, baptisé projet Phoenix incluait une initiation à la technique du graph de rue, au Hip-Hop et au Rap. Interview de Laure Jean, professeure principale de cette classe.



- Comment était organisée cette semaine ?

Les élèves participaient à trois types d’ateliers animés par des professionnels de la Casa Musicale et débouchant chacun sur des réalisations. L’atelier de Graph se poursuivait par la création d’une œuvre sur un grand mur extérieur derrière la cafétéria. L’initiation au Rap donnait lieu à l’écriture de textes et leur enregistrement en studio. L’initiation au Hip-hop permettait la production d’une chorégraphie. Le tout a été filmé par des élèves de l’IDEM qui ont réalisé un montage très créatif et fidèle à ce qui s’est passé.

-  Pourquoi le nom de Phoenix à ce projet ?

C’est une idée d’un des élèves, Hugo, et nous avons adopté cette appellation. En effet, les élèves témoignent de leur « renaissance » après leur passage dans la section (remise à niveau scolaire, construction d’un projet professionnel, gain de confiance). Ce thème est devenu une consigne d’écriture pour les textes de rap. Il fallait que le mot Phoenix figure dans les textes qu’ils écrivaient, ainsi que des termes en anglais, discipline au démarrage du projet.
- Qu’est ce qui s’est passé lors de cette semaine ?
Ce fut une semaine enrichissante à plusieurs niveaux : un apprentissage du vivre ensemble, un accompagnement réflexif sur l’orientation et bien sûr une découverte culturelle et artistique. Un grand moment de réconciliation avec la contrainte et une façon d’apprendre autrement.

- Qu’est ce que ce projet a apporté aux élèves ?
Une prise de conscience qu’il y a des exigences de concentration et de respect du cadre dans ces techniques d’expression. La démarche artistique demandant aussi de dompter des contraintes ; c’est formateur pour des élèves en recherche de repères.
- Quelles ont été les conséquences ?
Une vie de groupe apaisée et dans la dynamique ! (Parfois un peu trop…). Ainsi, il a fallu se concentrer à nouveau sur la scolarité parce qu’un tel projet peut être déstabilisant ; ça a été aussi un travail d’introspection pour lequel il a fallu faire du lien.

- Et l’an prochain ?
La particularité de la section Tremplin, c’est l’alternance école-stage. Le projet continue l’an prochain. On mettra davantage l’accent sur ce qui se passera en milieu professionnel. Nous allons partir de ce qui se vit en entreprise et voir comment leurs projets professionnels et d’orientation se concrétisent.
Tous les projets pédagogiques réalisés avec la Section Tremplin seront présentés à l’occasion de la célébration des 20 ans de cette « classe expérimentale ».
Félicitations à cette promo ! Tous les élèves ont obtenu le DNB et/ou le CFG.
Visionner la vidéo Phoenix Marillac, renaitre de ses cendres

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

newsletter